En raison de la situation sanitaire et des restrictions gouvernementales en vigueur au 9 août 2021,
la présentation d’un pass sanitaire valide devient obligatoire pour la visite de l'asinerie Francilianes.

Le troupeau

Notre Cheptel :

Chaque ânesse, âne et ânon présents sur la ferme ont un prénom et une histoire qui l’accompagnent, comme Végane qui est l’égérie sur nos bouteilles de lait, Fantômette la jumelle ou Imagine en référence à la chanson utopiste et mondialement connue de John Lennon.

 

Sur la ferme, il y a : 

  • 8 ânesses laitières
  • 4 ânesses de renouvellement (futures laitières)
  • 6 ânons (encore avec leur mère)
  • 1 étalon
  • 2 ânes en pension
  • 2 hongres à placer
  • 2 entiers à castrer puis à placer
  • 1 ânesse présentant de l’emphysème à placer 
  • 2 ânesses à placer

Ici, la saillie est naturelle ; c’est-à-dire qu’il n’y a aucune insémination artificielle. La monte est naturelle et quasiment jamais en main.

Plusieurs étalons ont fait leur carrière sur l’élevage comme Valentin, emporté par la vieillesse ou Lutin, appartenant à l’association Couleur Lilas, et même Ubick, Bartock, Debussy et Hagrid, nés sur l’asinerie et partis faire leur seconde vie d’âne de compagnie après castration.

Actuellement, c’est Icare qui est actuellement l’étalon sur l’asinerie. Il est arrivé sur l’asinerie via la cueillette de Champlain.

Les étalons doivent souvent changer pour éviter la consanguinité.

Les ânes sont placés castrés à des particuliers pour leur confort, leur moral, leur sécurité et leur santé, mais aussi pour votre confort et votre sécurité.

Alimentation :

Le troupeau passe l’année en pâturage sur 22Ha et mange de l’herbe toute l’année ainsi que des pierres à sel.

Cependant, en hiver l’herbe est très pauvre et pas assez nourrissante. Nous leur apportons du foin qui provient du parc départemental des Marmousets et/ou d’une ferme bio à Favières.

Deux fois par an, au printemps et à l’automne, nous leur apportons des seaux de complément aux plantes avec des vitamines et des minéraux, le tout en bio.

Sanitaire :

Le vétérinaire passe plusieurs fois par an pour vérifier l’état sanitaire du troupeau.

Les ânes sont vaccinés chaque année contre la grippe équine et le tétanos.

Les vermifuges sont prescrits par le vétérinaire si besoin uniquement.

Nous utilisons au maximum des produits naturels comme la phytothérapie, les argiles, la terre de diatomée…. Si le naturel n’est pas suffisamment efficace, le vétérinaire peut nous prescrire des traitements allopathiques (comme des antibiotiques) uniquement si nécessaire et dans la limite de 3 traitements par an.

Le maréchal passe sur l’élevage 4 fois par an minimum pour entretenir les pieds de nos ânes. C’est aussi lui qui gère les urgences de boiteries dues aux abcès du pied.

Objectifs de la sélection :

Le type d’animal recherché est mixte, à la fois une ânesse laitière avec un lait de qualité et à la fois une ânesse calme et à l’écoute pour la ferme pédagogique.

L’accent est également porté sur la docilité et la douceur des ânes, renforcé par la désensibilisation des jeunes. L’éducation peut ensuite être continuée du côté des acquéreurs en fonction des envies : équi-pâturage, asinothérapie, balade en main, balade montée pour les grands ânes, attelage, cirque…